w spectacle booking & production

EMILIE KAHN

biographie

« Les sentiments qui nous font le plus souffrir, les émotions qui nous étreignent le plus douloureusement, sont aussi les plus absurdes : l’envie de choses impossibles, justement parce qu’elles sont impossibles, la nostalgie de ce qui n’a jamais été, le désir de ce qui aurait pu être, la douleur de ne pas être différent,l’insatisfaction de voir le monde exister. Tous ces demi-tons de la conscience créent en nous un paysage douloureux, un éternel soleil couchant de ce que nous sommes.

― Fernando Pessoa, Le Livre de l’Intranquilité

 

Certes, la jeune harpiste à la frange brune et le polémiste portugais du XXe siècle n’ont que bien peu en commun. Et pourtant. Avec une précision presque encyclopédique, les mots de Pessoa n’auraient pu mieux décrire cette émotion vive qui habite l’œuvre d’Emilie.

Musicienne depuis l’enfance, flûtiste par un de ces hasards simples et heureux — une amie de sa mère lui offrit sa flûte traversière, qu’elle fit sienne sans s’y attacher et qu’elle étudia avec ardeur jusqu’au collège —, Emilie n’aurait pu se douter que la subjuguerait un jour la beauté mésopotamienne de la harpe. Si quelques groupes éphémères avaient bien fait entendre son souffle et sa voix claire à de petites foules, lui procurant une émotion certaine — « Je suis montée quelques fois sur la scène du grand théâtre de l’école, se rappelle-t-elle, et à ce moment-là, je trouvais le sentiment incroyable. » — , rien ne la prédestinait à jouer sur scène du triangulaire instrument.

Il aura fallu un instant de presque grâce, à observer s’exécuter au fond d’une salle de classe, une magnifique harpiste prénommée Sarah Pagé — et peut-être aussi le souvenir enfoui du refrain torturé de la chanson « Emily » de Joanna Newsom — pour que se trace pour la menue brunette une tout autre destinée. « Je n’avais jamais ressenti quelque chose de semblable pour un instrument. » Le lendemain, Craigslist lui donnait un maître, et quelques mois plus tard, la rare Ogden, cette majesté harmonique à 38 cordes, devenait sienne. Et eux, Emilie & Ogden.

actualité

Changement de nom de scène pour Emilie Kahn qui toujours accompagnée de sa harpe, arpentera des sentiers plus pop sur un nouvel album prévu au printemps chez Secret City Records (Patrick Watson, Suuns…).

Nouvel album au printemps 2018

médias

partager
Facebook Twitter

booking

Lilian Rispal : 

 lilian.rispal@wspectacle.com

 +33(0) 1 56 53 75 57

  +33(0)6 87 25 30 29 

discographie

Ten Thousand
Sortie le 02-09-2015

concerts

dates passées
23.02.16 - LES 3 BAUDETS - PARIS
25.02.16 - Eindhoven (NL) - Muziekgebouw
26.02.16 - Amsterdam (NL) - Muziekgebouw
27.02.16 - Rotterdam (NL) - De Doelen
28.02.16 - Groningen (NL) - De Oosterpoort
01.03.16 - Leeds (UK) - Brudenell Social Club
02.03.16 - Manchester (UK) - Castle Hotel
03.03.16 - London (UK) - The Waiting Room
04.03.16 - Bristol (UK) - The Louisiana
afficher toutes les dates
réservation